Manon Elisabeth d'Ombremont

Manon Elisabeth d'Ombremont

Valachya Prince Origin - Fin de l'arc 1

Posté le 24/03/2016 à 21h30

Certains le savent, je publie sur Wattpad une histoire GRATUITE accessible et lisible par tout un chacun. J'ai terminé le premier arc de cette aventure et je vous invite bien évidemment à le lire, si cela vous tente. L'arc 2 arrivera courant de cette année mais j'ignore quand exactement puisque je suis en ce moment concentrée sur l'avancement du Nechtaànomicon, où vous retrouverez également Aleksandr ;) Bonne lecture <3

Le premier épisode du Nechtaànomicon est DISPONIBLE !

Posté le 12/03/2016 à 21h02

Today is the day ! Le premier épisode du Nechtaànomicon est disponible dans tous les points de vente numérique (fnac, amazon, etc.) mais aussi sur la boutique de mon éditeur, l'Ivre-Book. Un épisode sortira chaque deuxième samedi du mois, je vous donne donc rendez-vous en avril pour la suite et j'espère que cette mise en bouche saura vous séduire.

Sortie du premier épisode du Nechtaànomicon en mars chez l'Ivre-Book !

Posté le 03/03/2016 à 21h07

C'est officiel, les contrats sont signés, je peux donc vous l'annoncer ! Je démarre une saga en numérique publiée au rythme d'un épisode par mois en partenariat avec la maison d'édition française l'Ivre-Book. Mais quoi qu'est-ce que ce fameux Nechtaànomicon? Voici un aperçu de la 4e de couverture (provisoire): « Dans une histoire normale, il incarnerait le sombre méchant supposé mourir à la fin dans un affrontement épique contre un beau et vertueux héros. Le problème : quelqu’un (qui n’a subi aucunes menaces…) a décidé de lui donner le rôle principal de ce récit. Après tout, le bien, le mal, c’est une affaire de point de vue ! L’Ar’narakhe Nechtaàn est aussi ambitieux qu’égocentrique. Son but : détrôner Bélial et devenir le Sat’han de l’Envie. Son problème : il est scellé dans le corps d’un mortel et son ancestral ennemi choisit justement ce moment pour réapparaître… Et s'il n'y avait que ça !» Informations et dates de sortie sous peu ;) En attendant, rendez-vous sur ma page facebook pour découvrir la couverture !

2015 - Le bilan !

Posté le 02/01/2016 à 09h51

L'année 2015 aura été pour moi celle où j'ai pu réaliser mon rêve: Publier un roman. Pour cela, j'ai eu la chance d'être très bien entourée par ma maison, par l'auteure Laetitia Reynders qui m'a donnée beaucoup de bons conseils pour me faire une place dans cet univers pas toujours très facile mais aussi par mes amis et mes parents, qui ont toujours été fidèles au poste. Je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin ! En effet, le cycle central des Légendes Faës, avec Melyan pour héroïne, est supposé compter 3 tomes et j'ai pu terminer le 2 en 2015. J'espère pouvoir le sortir en 2016 ! Je prévois également plusieurs préquels dans le même univers, avec parfois des personnages qui reviennent, mais des histoires globalement indépendantes qui pourront se lire sans avoir découvert la trilogie de base. Celle sur laquelle je travaillerais en 2016 aura pour héros Serën, un faë seelie, le frère jumeau du roi Naríor (que vous connaissez si vous avez lu la chienne de l'ombre!) et se déroulera près de mille ans avant les aventures de Melyan. Inutile de dire qu'un certain Empereur risque de venir mettre son grain de sel dans ce roman... Mais outre les Légendes, j'ai également envie de me plonger dans de l'urban fantasy, qui est mon genre de prédilection à la base. Aussi, j'ai deux projets: - Le Nechtaanomicon, dont vous avez déjà pu lire un extrait sur mon site: une saga numérique pour laquelle j'espère trouver un éditeur bientôt et qui met en scène les aventures de l'Archidémon des Ombres et des Cauchemars, Nechtaàn. - Aleksandr, Valachya Prince qui aura deux "existences". La première sur Wattpad avec tous les éléments concernant son passé qui sont et resteront en accès gratuit pour tous et la seconde, dans un roman papier qui commencera en 2011, avec ses premiers pas aux États-Unis. Il est également possible que j'écrive l'une ou l'autre nouvelle, mais ce ne sera pas ma priorité en 2016. J'espère parvenir à mener tout ça à bien et à continuer de venir vous rencontrer au fil de différents festivals à travers la Belgique et la France ! Je vous dis à très bientôt et surtout MERCI de me suivre, de me lire, de m'encourager. Un auteur n'est rien sans ses lecteurs et j'ai la chance d'en avoir de merveilleux :) BONNE ANNÉE 2016 !

ALEKSANDR - Une histoire gratuite disponible en ligne !

Posté le 22/12/2015 à 09h32

Depuis quelques temps déjà j'ai décidé de remettre à jour mon WATTPAD et de vous proposer une histoire longue en accès gratuit. Elle est actuellement en cours et sort au rythme d'un chapitre tous les samedis. Je sais que cela peut surprendre pour une auteure publiée mais j'avais envie de tenter cette expérience car tout le monde n'a pas les moyens d'acheter des romans papiers et tout le monde n'en a pas forcément envie non plus. Histoire de varier un peu et de sortir de la dark fantasy, j'ai choisi de vous livrer une histoire gothique fantastique, toute en nuances de noir. Après réflexions, j'ai finalement opté pour Aleksandr, un personnage que j'ai créé en 2010 et qui me tient vraiment à cœur car j'ai vécu avec lui mes plus belles années de rp. Vous pouvez me retrouver sur WATTPAD en ajoutant OmbreBones et vous pouvez lire directement l'histoire d'Aleksandr en cliquant sur son prénom ! N'hésitez pas à découvrir mes histoires et un pan entier de mon univers. PS: Pas de panique concernant les Légendes, je travaille toujours sur le Préquel (puisque le tome 2 est terminé depuis septembre) mais je m'y remets sérieusement après mes examens de Janvier ;) Bonnes fêtes à tous <3

Vis ma vie de rôliste - Vis ma vie d'auteure ! [ Infinite RPG ]

Posté le 01/07/2015 à 15h41

Vis ma vie d’auteure, vis ma vie de rôliste Parce que oui, messieurs dames mes lecteurs, tout est étroitement lié ! Laissez-moi vous raconter une énième histoire… [i]Once Upon a Time…[/i] Il y a dix ans, dans un monde où MCM était encore une chaîne en libre accès, j’ai découvert le manga One Piece et plus ou moins à la même époque, ma mère a fait l’acquisition d’un ordinateur. C’est donc naturellement que j’ai cherché à échanger autour de mon manga préféré en m’inscrivant sur un forum de discussion sur le sujet. Quelques mois plus tard, une partie RPG ouvrait ses portes. Mais quoi qu’est-ce ? Voilà la question que je me suis posée (même si c’était moins bien formulé mais c’est moi qui raconte non ?) ! Heureusement, un aimable administrateur m’a expliqué le concept du jeu de rôle textuel. Dans un contexte précis, et dans notre cas l’univers de One Piece, on créé notre personnage et on le fait interagir dans différentes situations avec celui des autres. Ce peut-être une mission, une aventure, une rencontre banale, une nouvelle amitié ou peut-être la naissance d’une relation amoureuse, tout se fait ! Ce fut le coup de foudre. Assez rapidement, j’ai décidé de chercher un autre forum rpg, qui, à l’époque, commençaient doucement à se multiplier sur la toile même si ce n’était rien en comparaison d’aujourd’hui. J’ai jeté mon dévolu sur un mélange entre Full Metal Alchemist (merci à toi Ô MCM !) et Pirates des Caraïbes (parce que oui, à l’époque, on osait des trucs de dingues !) puis de fil en aiguille, j’ai cherché à créer mon propre univers, m’associant avec des personnes que j’avais connues là-bas pour créer mon rpg. Je m’en souviens comme si c’était hier… Je ne vous parlerais pas de mon premier personnage sur le forum One Piece, c’était une pirate, une sorte de Boa Hancock avant l’heure (c’est ça le talent ! Ah ah.) qui n’a pas été très décisive dans mon parcours. Par contre, je vais m’arrêter sur certains d’entre eux, qui m’ont marqué plus particulièrement et pour cause… J’ai fini par écrire un roman à leur sujet ! Parce que oui, je suis une rôliste-romancière. Rôliste depuis dix ans, romancière depuis un peu plus de trois mois grâce aux éditions Lancelot. Pour moi, ces deux éléments sont et seront toujours étroitement liés. Le personnage de Melyan est né assez tôt dans ma « carrière » de rôliste, de même que celui d’Elyalë qui, pour la petite histoire, s’appelait Elenna à l’époque. Point encore de Telbrin ou d’Elcmar (mon goût pour les timbrés psychopathes commençait doucement à s’exacerber mais je manquais alors cruellement de subtilité (et je vous interdis de dire que c’est toujours le cas maintenant !)), juste une esquisse de Fenrír sous une forme totalement autre que vous aurez, j’espère, le plaisir de découvrir chez une amie qui cherche également à se faire publier. Sans elle, avouons-le, je n’en serais probablement pas là car ce sont ses personnages qui m’ont poussés à créer les miens. Comme quoi, tout peut partir d’une rencontre et dans le jeu de rôle par écrit encore plus qu’ailleurs. Elle et moi avons souvent joués en tête à tête et aujourd’hui encore je m’en souviens comme si c’était hier, parce qu’elle m’a permis de me construire en tant qu’auteure dans le sens créatif du terme. Jadis on écrivait dix lignes, c’était le nirvana ! Maintenant, en dessous de 600 mots, on a envie de se pendre. Mais pour en revenir à ma partenaire, elle a participé au lancement d’un forum, il y a presque deux ans, qui m’a permis de faire réapparaître ces personnages, ainsi que ceux de Telbrin et de Numón (tous deux joués par des amis pour me permettre de les cerner convenablement), et donc de commencer mon tout premier roman… Mais on parle de roman, on en oublierait mes nouvelles ! Parce que oui, j’ai commencé en écrivant des histoires courtes. La seule publiée pour le moment, aux éditions Edilivres, s’intitule « Bluenn » et oui, amis dragiens (n.b. ceci signifie « membre de drag me to hell » le forum rpg donc hein.) de la vieille époque, vous vous souvenez probablement de la marquée-possédée-pyromancienne et par extension, non seulement du génial Sevastian mais aussi (et surtout ?) de l’archidémon Raphaël. Le premier s’est retrouvé en duo avec Bluenn, expression violente d’une relation profonde, malsaine, entre une victime et son bourreau. Quant à Raphaël, il a temporairement disparu du tableau, sans quoi l’histoire devenait beaucoup trop compliquée pour un si petit format, mais rassurez-vous, le revoilà… Bientôt, puisqu’il est au cœur du projet sur lequel je travaille en ce moment, pour le plus grand bonheur de certaines fangirls… Le jeu de rôle, mes personnages, mon parcours d’auteur. Tout cela est étroitement lié. Si je n’avais pas découvert cette forme d’écriture, je n’en serais peut-être pas où j’en suis actuellement. J’aurais développé un autre rêve, comme me faire engager au FBI ou devenir médecin (je regardais, à l’époque, beaucoup trop de séries pour mon propre bien), ma vie serait sûrement très différente mais je n’ai aucun regret. Chaque personnage que j’ai créé aura son œuvre consacrée et encore aujourd’hui, j’invente, je joue sur la plateforme forum, je rencontre des gens qui sont motivés par ce que je fais et qui me poussent à me dépasser, qui me donnent l’inspiration parfois au détour d’une phrase. Certains m’ont tellement marqués que j’ai même peur d’écrire l’histoire de ces personnages, ayant l’impression que je la dénaturerai forcément, pourtant je ne peux m’empêcher d’y faire sans arrêts des clins d’œil. Notez au passage que j’ai une fâcheuse tendance à lier tous mes personnages entre eux dans la mesure du possible. Ainsi, à l’époque, je jouais Melyan ET Elenna, deux sœurs dont on n’expliquera pas l’histoire pour éviter de spoiler « la chienne de l’ombre » à ceux qui ne l’ont pas encore lu (mais qu’attendez-vous donc ?). Je jouais Aleksandr ET Micah ET Mircae, le premier étant le descendant vampire du dernier, tandis que Micah est le descendant biologique, ressemblant à son ancêtre comme deux gouttes d’eau. Déjà là, vous sentez que c’est compliqué ? Tordu ? Ah ! Vous n’avez rien vu… Mes personnages sont une partie de moi. Une déclaration qui pourrait effrayer vu qu’ils en tiennent tous (oui, tous) une sérieuse couche mais j’ai toujours adoré l’horreur, le mal, en parler, le mettre en scène, tant qu’il reste dans le domaine de la fiction. Je sais, le préciser est peut-être ridicule mais croyez-moi…Pour avoir été insultée plusieurs fois : C’est nécessaire. J’adore me mettre dans la peau du monstre, je m’y sens bien pour écrire. Je les aime névrosés, psychotiques, tordus, malsains, pervers, j’aime quand ils n’ont pas seulement la mentalité d’un monstre mais aussi le physique et certains l’auront remarqués, j’ai un truc avec la couleur anormale des yeux. A chacun sa petite signature… Je suis rôliste, je suis auteure. Et vous, en tant que joueur, n’avez-vous jamais passé le cap ? Pensez-y, nous sommes les auteurs de demain. [NB: Cet article est publié dans le cadre du concours INFINITE RPG "Vis ma vie de rôliste" mais vous permettra surtout de mieux me connaître d'un point de vue artistique :) Ou comment faire d'une pierre deux coups ! ]