Manon Elisabeth d'Ombremont

Manon Elisabeth d'Ombremont

Mots Silencieux (Légendes Faës #1)

Posté par Mots Silencieux le 08/06/2018 à 00h00
Lien vers l'article original

« (...) Pour conclure, je pense que ce roman est beaucoup trop court, il aurait fallu une bonne centaine de pages en plus pour mieux appréhender l'univers et les liens entre les différents personnages, et former une intrigue solide et équilibrée. Malgré ces défauts, on ne peut nier une plume aisée, qui plonge le lecteur avidement dans l'histoire plutôt noire et crue. Cela ajouté aux personnages qui ont beaucoup de potentiels et vous obtenez un petit roman addictif et surprenant ! J'ai acheté les deux autres tomes, en espérant qu'ils développent les points qui pèchent (et ça prouve bien que j'ai tout de même mordu !). »


Prose Café (Légendes Faës #1)

Posté par Yannick le 04/06/2018 à 00h00
Lien vers l'article original

« (...) J’ai très peu lu de DarkFantasy, je suis plutôt fan de dystopie pour le côté sombre. Mais comme j’étais curieux de connaître les écrits de Manon, je me suis lancé. Je n’ai pas été déçu. La plume est des plus agréable à lire, c’est fluide, facile et moderne. J’ai grandement apprécié. Je vais m’intéresser aux autres écrits de cette demoiselle. (...) »


La Bulle d'Eleyna (Légendes Faës #1)

Posté par La bulle d'Eleyna le 30/05/2018 à 00h00
Lien vers l'article original

« (...) Un récit de dark fantasy inspiré du folklore celtique appréciable dans sa volonté d’évoquer la violence et la déchéance de son univers sans en faire trop. Un aspect qui pourra déplaire aux connaisseurs s’attendant à une narration plus crue, mais qui pourrait permettre à un nouveau lectorat de s’initier au genre. Ce tome est pour moi un peu trop court pour apprécier à leur juste valeur tous les personnages, mais l’histoire se poursuit dans le volume suivant, à voir donc comme elle évolue. En tout cas, pour ceux qui aiment les univers assez sombres et le folklore celtique, je pense que ça vaut le détour. »


Lady Ravenya (Légendes Faës #3)

Posté par Lady Ravenya le 28/05/2018 à 00h00
Lien vers l'article original

« (...) Toujours est-il que, malgré ces quelques défauts, et autres coquilles, l’histoire reste très agréable à lire. C’est un bon divertissement que je conseille aux amateurs de dark fantasy et aux cœurs bien accrochés. Réservé à un public averti, donc. »