Manon Elisabeth d'Ombremont

Manon Elisabeth d'Ombremont

Julien Hirt (Nechtaànomicon #1)

Posté par Julien Hirt le 28/10/2017 à 00h00
Lien vers l'article original

« (...) Au final, pour moi, « Nechtaànomicon » est un roman attachant et plein de personnalités, qui tient ses promesses, même s’il pourrait être construit de manière plus convaincante. Même si j’ai dressé ci-dessus la liste de ce que j’ai perçu comme des défauts, cela reste des points mineurs, qui ne gâchent en aucune manière le plaisir de lecture: la fraîcheur impertinente de la plume de l’auteure fait oublier la plupart de ces petites imperfections. »


Ab Acia Et Acu (Bratva)

Posté par Ab Acia Et Acu le 22/10/2017 à 00h00
Lien vers l'article original

(...) Il s’agit d’un thriller teinté d’une romance atypique.
Rayna, tueuse apathique et organisée, est touchante dans sa froideur. Elle se retrouve bousculée dans son quotidien par Elayna, la fille de son patron, Vassily Aslanov. Les personnages sont attachants et nous invitent à les suivre dans cet univers de mafia russe, au milieu des cadavres et règlements de comptes. Entre sadisme et provocation, l’écriture reste pourtant fluide et supportable par un style parfois poétique. »


Lady Ravenya (Légendes Faës #2 - le Déchu)

Posté par Lady Ravenya le 02/10/2017 à 00h00
Lien vers l'article original

« (...) Contrairement au premier tome où je reprochais un manque d’intrigues secondaires, cette fois, Manon nous en offre une. Perdus dans les rues étranges de Lorlin, on découvre une ombre du passé. Et quelle ombre ! J’étais scotchée à la révélation de son identité. Manon a fait du chemin depuis La Chienne de l’Ombre et ça se sent. Elle maîtrise de plus en plus quelque chose de très difficile dans un roman. (...) »


Ivre de Livre (Nechtaànomicon #1)

Posté par Céline Thibault le 24/08/2017 à 00h00
Lien vers l'article original

« (...) Ce roman a été difficile à lâcher, je l'ai lu en deux jours, c'est pour cela que je vous le conseille vivement. »